« Hier, Notre camarade Massimo Braccini, Secrétaire général de la FIOM de Toscane, a reçu dans les bureaux de la Fiom régionale une enveloppe fermée contenant une enveloppe de balle ». Donc une note Cgil.

« C’était un acte très grave, ignoble et anonyme, une nouvelle tentative d’intimidation de notre camarade Massimo immédiatement dénoncée à l’inspection de police bodies.It c’est au pouvoir judiciaire d’identifier les responsables de cet acte très grave, ce qui est certain, c’est que la FIOM de Toscane, son Secrétaire général, ne se laissera pas intimider et poursuivra son action de défense des métallurgistes. Le Secrétariat de la Fiom nationale, l’ensemble de la Fiom, exprime la plus grande proximité et solidarité avec le Camarade Massimo Braccini « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.