L’Institut Butantan a demandé à l’Agence Nationale de Surveillance de la Santé (Anvisa) l’inclusion de la tranche d’âge de 3 à 5 ans dans l’application du vaccin Coronavac compte covid-19. La demande est arrivée à l’agence dans la soirée de ce vendredi 11.

La période d’évaluation commence à partir de ce lundi 14 et a une limite allant jusqu’à 7 jours ouvrables. L’Anvisa examinera des points tels que l’innocuité et les événements indésirables identifiés, l’ajustement posologique du vaccin et les facteurs spécifiques aux organismes des enfants en phase de développement.

Couronavac

Coronavac est fabriqué à l’Instituto Butantan photo: Tiago Queiroz / Estadão

En cas d’utilisation d’urgence au Brésil contre le covid-19 depuis le 17 janvier 2021, l’immuniseur Coronavac n’a été libéré par l’organisme de réglementation pour une utilisation chez les enfants âgés de 6 à 11 ans que le 20 janvier de cette année.

À cette occasion, Butatan a déjà demandé l’approbation du public dès l’âge de 3 ans. Cependant, selon les techniciens, les données ont démontré l’innocuité et l’efficacité de l’application de deux doses de Coronavac, avec un intervalle de 28 jours, dans la population entre 6 et 17 ans.

L’étude a également indiqué que le vaccin ne pouvait pas être appliqué chez les enfants immunodéprimés (tels que ceux sous traitement contre le cancer) en raison du manque de données sur les avantages de l’immuniseur pour cette population spécifique.

Laisser un commentaire